« La voleuse de livres » de Marcus Zusak

Ecrit le 09/09/2008 par manu ()

 voleusedelivres.jpg

 coeur.png

Un autre regard sur l’Allemagne nazie

Voilà un livre qui me fait de l’œil depuis sa sortie, que ce soit par son titre et par son sujet. Mais les différents avis mitigés m’ont toujours fait hésiter, jusqu’à ce que je lise l’avis enthousiaste de Déliregirl, que je remercie d’ailleurs pour le prêt ! Et heureusement que je ne suis pas passée à côté de cette magnifique lecture, poignante et si belle.

L’histoire est celle de Liesel, qui, à la veille de la seconde guerre mondiale, est placée dans une famille nourricière, les Huberman, dans la ville de Mochling. On suivra son parcours pendant les années suivantes, auprès de Hans, son « papa », un peintre adorable, qui ne partagera jamais l’idéologie nazie, et sa mère, Rosa, qui sous des airs irascibles, cache un cœur d’or. Elle deviendra aussi l’amie de Rudy Steiner, obsédé par Jesse Owens, et toute sa famille.
Dès le début, elle vole un livre, alors qu’elle ne sait pas lire. Hans lui apprendra à lire et Liesel vouera une passion pour les mots, tout en découvrant leur pouvoir.

De nombreux avis négatifs ont notamment pointé le style d’écriture. Il faut savoir que la narratrice est la mort en personne. Non seulement, ce style ne m’a pas dérangé mais en plus, j’ai trouvé le mode de narration très original et plaisant. Certains détails, tels que les états d’âme de la mort ou le fait qu’elle pourrait avoir une apparence, m’ont semblé un peu de trop, mais n’ont en rien gâché ma lecture.

En plus d’être une magnifique histoire d’amour, d’amitié et d’entraide, ce roman a le mérite de se dérouler dans l’Allemagne nazie et de montrer ses habitants sous un jour que la littérature n’a pas l’habitude d’évoquer. Il est éclairant notamment en ce qui concerne la position des allemands par rapport au parti nazi. Mr Steiner, le papa de Rudy, le meilleur ami de Liesel, en est un bon exemple : il est membre du parti. Il ne déteste pas les juifs mais n’est pas mécontent qu’on ferme leurs commerces. En effet, d’après le parti, il n’aurait pas fallu longtemps pour que son magasin de tailleur soit menacé par les juifs. Mais de là à les chasser complètement, Mr Steiner trouve ça exagéré. Mais, il est conseillé d’être membre du parti, alors … Même si au fond de lui, quelque chose le chiffonne, Mr Steiner préfère ne pas y penser. Il finira bien évidemment par changer d’avis.
Hans Huberman, lui, n’adhèrera jamais à l’idéologie au pouvoir et se fera remarquer par les autorités à de nombreuses reprises et de la plus fâcheuse manière. Mais cela n’empêche pas sa famille d’essayer de vivre selon les règles du régime : Liesel est obligée d’aller aux Jeunesses Hitlériennes, ils doivent faire le salut hitlérien et Hans essayera de devenir membre du parti, même si cela va à l’encontre de ses convictions. Même si c’est romancé, le livre de Zusak donne un bon aperçu de la réalité vécue par les Allemands sous le régime nazi.

Les personnages sont terriblement attachants, à quelques exceptions près. Le romancier a pris le temps d’esquisser leurs caractères, les dévoilant au fur et à mesure, nous montrant des facettes cachées, qui révèlent parfois une nature douce sous un aspect revêche ou un cœur en or derrière une façade aigrie et ronchonne.

L’auteur, à travers cette histoire, montre aussi que les mots peuvent avoir beaucoup de pouvoir. Parfois en bien, mais aussi en mal. Liesel dira d’ailleurs à moment qu’elle ne sait pas si elle les aime ou les déteste (je ne me souviens plus exactement de la teneur de ses propos, vu que j’ai déjà rendu le livre)

Un très beau livre, coup de cœur, qui devrait être lu aussi bien par les plus jeunes que par leurs ainés.

Related Posts with Thumbnails

Flux RSS des commentaires

Il y a 24 commentaires sur ce billet

  1. Fleur dit :

    Il faut que je le lise trop tentant!! A chaque fois que je le vois me dis ça mais je n’ai pas encore eu temps…

  2. keisha dit :

    Je n’ai lu que de bons avis sur ce livre … mais je n’arrive pas à mettre la main dessus à la médiathèque ! Patience …

  3. Karine dit :

    C’est bizarre avec ce livre. La narration m’avait ennuyée mais rétrospectivement, je crois que c’est l’un des livres les plus forts et qui m’ont le plus marquée cette année… Weird!!!

  4. sybilline dit :

    En fait, j’ai bien tenté de lire ce roman si applaudi, mais l’écriture m’a arrêtée : de toutes petites phrases minimales,un style trop haché. Je ne suis pas parvenue à passer outre.

  5. Lilly dit :

    C’est l’un de mes coups de coeur de l’année. J’en ai même racheté un exemplaire en VO pour le savourer encore mieux la prochaine fois. J’aime beaucoup le passage ou Liesel détruit le livre dans la bibliothèque de la femme du maire moi aussi.

  6. deliregirl1 dit :

    Je n’ai qu’une seule chose à dire c’est que je suis ravie qu’il t’ai plu autant qu’à moi.

  7. Ys dit :

    je l’ai lu il y a peu (mon billet dans pas longtemps) et je ne l’ai pas fini : quel ennui !

  8. Andromède dit :

    Pareil, il me tente vraiment beaucoup depuis deux ans qu’il est sorti… Mais je n’ai jamais trouvé le temps de m’y mettre. Ton avis enthousiaste est une sacrée relance ;)

  9. lael dit :

    je suis en train de le lire! j’adore! pourtant je ne supporte pas de lire des ouvrages en lien avec l’Allemagne nazie mais là je suis happée par l’histoire! c’est original; je suis d’accord avc toi sur le fait qu’il devrait être lu par les jeunes!

  10. Roudoudou dit :

    J’avais adoré ce livre ! Il m’a marqué et pourtant je l’ai lu, il y a un moment mais je l’ai encore bien en tête !

    Un vrai bonheur ! A lire ! à lire ! à lire !

  11. manu dit :

    Fleur : n’hésite pas, il vaut le coup !

    keisha : j’espère que tu le trouveras !

    Karine : il me semblait bien que c’était toi qui avais pointé la narration ! Mais tu as raison, c’est un livre marquant !

    Sybilline : dommage ! Mais je comprends que le style puisse rebuter.

    Lilly : quelle chance de pouvoir lire en anglais, je suis sûre qu’il doit être encore mieux.

    Deliregirl : encore merci :-)

    Ys : comme quoi, tous les goûts sont dans la nature :-)

    Andromède : difficile de trouver le temps parmi tout ce qu’on a à lire ;-) . Celui-ci vaut la peine !

    lael : C’est vrai que celui-ci est assez à part dans le genre !

    Roudoudou : oui, un vrai bonheur :-)

  12. hamnessa dit :

    J’ai qu’une chose à dire: si tu as aimé…je vais aimer!!

  13. jbj dit :

    Très belle chronique :) ça donne envi de le lire.

  14. sheherazade dit :

    on m’a chaudement recommandé ce livre et après ta critique, je sens que je vais « craquer » et me commander quelques bouquins. Mais ce sera de ta faute si mon banquier proteste …. Bisous bisous

  15. Liyah dit :

    Ce livre la, me tente bien ! Quand j’ai vu le titre ça m’a tout de suite attirée ! Genre on parle de moi ?! MDR ! Je rigole ! Bref je l’ai ajoute dans ma LAL ! Merci pour ton avis !

  16. Nanne dit :

    C’est un livre que je possède dans ma PAL et que je veux absolument lire très vite. Le ton de ton article m’indique qu’il me plaira très certainement …

  17. manu dit :

    Hamnessa : je pense que ça te plaira :-)

    jbj : merci (k)

    sheherazade : je te le recommande aussi chaudement ! Et puis, pour ton banquier, suis les conseils de l’accro du shopping ;-)

    Liyah : de rien, il faut partager ses coups de coeur !

    Nanne : si il est dans ta PAL, plus rien ne te retiens !

  18. Cécile dit :

    Il est dans ma LAL, c’est vrai que le titre est très très attirant. Jusqu’à présent, les avis mitigés m’ont retenue. A voir donc…

  19. manu dit :

    Bah, finalement il y a plus d’avis positifs que négatifs ! :p

  20. BiblioMan(u) dit :

    Ma petite voix interne(un sens BiblioManuesque) me dit que ce livre ne me plaira pas. Et le problème c’est que cette petite voix est très persuasive malgré ta chronique. Alors j’ai une petite question : sans être aucunement mysogine, penses-tu que ce livre s’adresse plus particulièrement à un public féminin ? Ah euh…aussi…sans avoir aucun à priori sur les « livres de fille », bien s^…bon, j’ai l’impression de m’enfoncer, là…je me fais tout petit… ;O/

  21. manu dit :

    Euh, bonne question, monsieur le super héros un peu macho ;-) . En fait, je ne me suis pas posée la question et j’avoue avoir du mal à y répondre. Je ne trouve pas que, de manière flagrante, cela plaira davantage aux filles, mais je ne peux pas certifier le contraire non plus ! Je ne connais aucun homme qui l’ai lu :-/ . Peut-être trop gentil pour un homme ! Mais bon, il y a trop de livres à livres pour se forcer à lire ceux qu’on n’a pas envie. Inutile de se chercher des excuses ;-)

  22. sheherazade dit :

    pourquoi diable cataloguer les livres de « chick lit » ou littérature pour filles ?
    les hommes lisent un peu moins que les femmes, c’est statistiquement reconnu, peut être est ce la raison pour laquelle ce livre n’a pas encore été lu par eux ?

  23. sheherazade dit :

    pour ce qui est de suivre l’accroc du shopping et ses conseils au banquier, je doute fort que le mien ne soit content d’être appelé « mon petit chou » :D

  24. mabiblio1988 dit :

    Je ne sais pas trop quoi dire sur ce livre. Je ne l’ai pas vraiment apprécié mais je ne l’ai pas détesté. Je n’ai pas pris un grand plaisir à le lire mais je ne l’ai pas non plus lu à reculons.
    J’ai trouvé que l’auteur ne faisait pas vraiment ressentir les sentiments des personnages à travers son écriture alors qu’avec les sentiments des personnages je suis certaine que le roman aurait été beaucoup plus passionnant à lire.

Laisser un commentaire sur cet article

Theme FREEmium modifié par WebDevCat